Par Jérôme Estebe

Jules, 3 ans, se gratte le nez. Et sur la photo ça fait désordre. Une maîtresse rappelle gentiment Jules à l'ordre, qui choisit alors de fermer les yeux. Pas facile de figer pour la postérité les minois enfantins dans leur plus bel état. Nous sommes à la Garderie Gaspard et Trottinettes de Troinex ou Pierre Koella, aidé de son épouse Pom, tire le portrait des petits pensionnaires. Comme chaque année en cette saison.Le mode opératoire est bien rodé. Avant que sorte le petit oiseau, Pom fait une bulle de savon. La marmaille se déride. Pierre mitraille. Il a le physique évoquant un croisement de Tom Jones et Harpo Marx, et 40 ans de métier. Un travail pratiqué en nomade, aux quatre coins de la Suisse Romande. On n'ose pas imaginer le nombre de frimousses que l'homme a immortalisées.

Le sourire

Pour ne pas se retrouver avec des faces de requiem, il faut ruser. « Je les appelle avec des noms fictifs: Astérix, Marie-Madelaine, Romeo. Toute la classe rigole et j'en profite pour faire ma photo », confie Pierre Koella. «Ce matin là, j'avais un dont le nez coulait. De vrais stalactites » s'esclaffe Koella. «Il a fallu essuyer tout cela ».

Le nœud papillon

Autrefois, la photo était une vraie cérémonie » se souvient Koella. «Dans le villages perdus du Haut-Valais tout le monde voulait y assister. Et je me retrouvait toujours à tirer le portrait du Curé. Une fois même, une dame m'a demandé d'aller photographier son mari qui venait de mourir, pour le faire-part ». Aujourd'hui, l'affaire a bien perdu de son solennité. Et c'est bien dommage.« Mais c'est pas rare que tous les enfants d'une classe enfantine se mettent à la queue leu leu pour me serrer la main.  Ca émeut, forcément ».

Le contre-jour

« En moyenne une prise de vue dure une dizaine de minutes. Et en contre-jour de préférence pour éviter que les gamins clignent des yeux », explique Koella. Une fois la cueillette d'images achevée, démarre un gros travail logistique. Il faut développer les films, sélectionner parmi quelques négatifs le meilleur cliché, facturer, expédier etc.

« La prise de vue n'est que la pointe de l'iceberg ».


Page 10



La caméra qui sourit

Homme à plusieures casquettes

Sauvez nos abeilles